Palais El Badii

C’est pour fêter sa victoire dans la Bataille des Trois Rois que le sultan Saadien Ahmed el Mansour Ad-dahbi a demandé en 1578 la construction du Palais El Badii à Marrakech. Les grands travaux de construction ont duré pendant seize années entières, c’est à dire de 1578 à 1594, certains travaux complémentaires ont continué jusqu’en 1603. Les travaux ne s’arrêtaient ni de jour ni de nuit, malgré une multitude d’artisans venus d’Europe ou se trouvant au Maroc et en dépit de l’abondance des matériaux importés d’Occident et d’Orient: de Tombouctou et d’Europe, d’inde et du Brésil. Les récits concordent pour dire que le Palais Al Badii était un Paradis sur la terre de Marrakech.

Histoire

Pour se faire, il n’a pas lésiné sur les moyens. Des matériaux nobles ont été acquis de l’Inde et de la Chine. On alla d’ailleurs aux quatre coins du monde pour rechercher les meilleurs matériaux et les meilleurs artisans marocains furent sollicités. Tout était somptueux et chaque pièce coûtait une fortune (c’est d’ailleurs avec l’argent des portugais, suite à la rançon des prisonniers de guerre de la bataille des trois rois vers 1578, que fut réalisé ce chef d’oeuvre). Plus de 350 pièces composaient ce palais mégalo avec des noms prestigieux comme  » le pavillon de cristal  » ou  » le pavillon d’or « ,  » le pavillon turquoise  » ou celui aux 50 colonnes de marbre.Et les jardins n’étaient pas oubliés avec de superbes orangers ; ils surgissaient du centre du palais, dans une cour de plus de 100 mètres de long et de large avec un grand bassin d’eau pure. Résultat, un palais sans commun mesure.

Toutefois, le Palais El Badii fut détruit à partir de 1696 par le sultan Moulay Ismaïl. Tout ce que regorge de plus précieux a été pris pour bâtir la capitale administrative, Meknès. Il en reste des ruines où l’on peut admirer des marqueteries de toute beauté. Une énorme Minbar (chaise à prêcher) fait d’ivoire et de bois rares y trône en maître, original de la Koutoubia qui est exposé ; cèdre, ivoire, argent, ébènes et autres matériaux rares composent cette oeuvre d’art superbe qui demanda 8 ans de travail acharné des artisans les plus doués.
Enfin, les vestiges d’un labyrinthe de pièces servant à l’époque de cuisine, hammams mais aussi prison et appartements privés. Et même si toute la reconstitution de ce lieu se fait au travers de votre imagination, le calme qui y règne et l’immensité du lieu vous transporteront des siècles plus tôt dans un monde de faste, de gloire et de majesté.

Le décor originel du Palais El Badii a été gravement altéré. Ce qui reste de ce joyau de l’art islamique: une grande esplanade entourée de hauts murs, plantée d’orangers et creusée de jardins.

Vidéo

Comment se rendre au Palais

Le palais El Badi se situe à 200m au sud ouest du palais de la Bahia et 800m au sud de la place Jamaâ el fna. Il accueille chaque année le festival annuel du folklore marocain.

Ouvert tous les jours de 8h30 à 11h45 et de 14h30 à 17h45. Entrée payante. Entrée 10 dirhams pour le palais seul et 20 dirhams avec le minbar

Ksibat Nhass, Marrakech 40000, Maroc

https://g.page/palaisel-badii?share